Développement Durable

La Ville du Tampon travaille chaque jour à améliorer le cadre de vie de ses habitants par des stratégies éco-durables et bénéfiques pour l'environnement.

Composée de paysages remarquables ainsi que de nombreux pitons ponctuant les hauts plateaux, la commune du Tampon est dotée d’un patrimoine naturel de qualité. Son territoire est traversé par des ravines qui constituent pour la plupart des corridors écologiques, des coupures d’urbanisme verticales et poumons verts urbains à valoriser et à préserver.

parcours sante bel air

Conscient de la nécessité de préserver ses écosystèmes, conjointement à la politique initiée par le Parc National, la commune du Tampon souhaite valoriser son territoire tout en prenant en compte la préservation de la biodiversité.
Ainsi, la Charte de l’Environnement communale signée en 2008 constitue un fil conducteur de l’action municipale. Les activités, les aménagements existants ou à venir à proximité d’espaces naturels devront ainsi prendre en compte la sauvegarde de la biodiversité pour les générations futures.

La préservation et la mise en valeur de la qualité de vie contribuent à un développement urbain harmonieux.
Le Tampon entend protéger ses ensembles paysagers, ses parcs, jardins et espaces verts, qui présentent des intérêts environnementaux en milieu urbain, Il en va de même pour la valorisation des ravines comme espaces de respiration dans la ville.
La réalisation du parcours de santé de Bel Air ou du parc des Palmiers sont des exemples réussis en matière de mise en valeur de sites arborés ouvert au public.

DD panneaux solaires

La commune du Tampon bénéficie de ressources naturelles qu’il convient de développer et valoriser. Les énergies renouvelables et notamment la démocratisation des chauffe-eau solaires sur la commune doivent être favorisées et généralisées afin de diminuer les dépendances énergétiques. Soucieuse de ces problématiques, la collectivité s’est engagée dans un vaste programme en faveur de la maîtrise et de l’économie d’énergies et de développement des énergies renouvelables :
Favoriser les équipements performants et peu « énergivores » dans les bâtiments publics, Sensibiliser la population par des actions de maîtrise et d’économie d’énergie.
Le chauffage nécessaire dans les Hauts est consommateur en énergie et/ou nécessite un approvisionnement conséquent et régulier en biomasse (chauffage au bois). Des solutions techniques alternatives doivent être trouvées en la matière, afin de permettre la valorisation énergétique (photovoltaïque) des espaces à faible potentiel agronomique et environnemental.