Imprimer

Aides spécifiques

Les aides de la personne porteuse de handicap

handicap

Allocation compensatrice de tierce personne

L'allocation compensatrice de tierce personne est versée  aux adultes de moins de 60 ans par le Conseil général après avis de la CDAPH pour permettre de compenser l'impossibilité de réaliser les gestes ordinaires de la vie. Elle permet de rémunérer une tierce personne ou le personnel d'un établissement de soins ; l'allocation compensatrice de frais professionnels  compense des  frais professionnels supplémentaires en raison du handicap.

Prestation de compensation du handicap

La prestation de compensation du handicap peut fiinancer des aides humaines, techniques, animalières, aménagement de véhicule...selon un plan  d'aide  établit par une équipe médico-sociale de la Maison Départementale Du Handicap tél : 0800 000 262

Aide à l'accessibilité des logements  

C'est quoi?: La Commune du Tampon a mis en place en 2006 une aide financière inédite à la Réunion, destinée à rendre plus accessible le logement des personnes âgées désireuses de rester vivre chez elles, malgré la perte d'autonomie liée au vieillissement. Les dépenses subventionnées concernent : l'installation d'un point d'eau (lavabo, douche, WC), la pose d'un syphon de sol, l'élargissement des portes, la construction d'une rampe bétonnée, les aides techniques (fournitures et pose de petits matériels) ...

Montant: Ces dépenses, d'un montant plafonné de 3 000 € TTC (diagnostic accessibilité inclus), pourront être prises en charge à 80% pour les travaux et à 100% pour le diagnostic.

Public:

  • personnes âgées ou handicapées occupant un logement à titre de résidence principale
  • titulaires d'une retraite, d'une allocation adulte handicapé, ou d'une allocation d'éducation spéciale et remplissant les conditions de ressources.

Contact: CCAS service Habitat Social

Allocation aux adultes handicapés

L'allocation aux adultes handicapés (A.A.H.) garantit un minimum de ressources aux personnes  handicapées reconnues comme telles par la cotorep (selon un barème) et  dont les droits à l'invalidité ne sont pas ouverts.S'y ajoute éventuellement le "complément d'AAH", destiné à permettre aux personnes adultes handicapées de couvrir les dépenses supplémentaires qu'elles ont à supporter pour les adaptations nécessaires à une vie autonome à domicile. Elle est versée par les caisses d'allocations familiales mais financée par l'Etat.

Son attribution est subordonnée à des conditions administratives appréciées par les caisses d'allocations familiales et à des conditions médicales appréciées par la Maison départementale du handicap (MDPH).
Contact : MDPH